Villers Bretonneux : le cimetière australien

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Si vert est le gazon, si gris sont les nuages, si brune est la terre s’étirant à l’infini comme voulant s’unir à l’azur du ciel. Mais la ligne d’horizon s’enfuit toujours plus avant. Terre meurtrie ! Terre nourrie par une avalanche d’obus et abreuvée du sang des hommes, arrosée de larmes amères, résonnant de leurs cris de victoire comme de désespoir. Terre aux entrailles gorgées d’une ferraille meurtrissant encore et toujours les labours, plaine fertile réduite en un gigantesque et marécageux champ de boue, enterrant les hommes vivants, soldats inconnus aux tympans en sang, aux âmes déchiquetées par la violence d’un conflit sans clémence… la guerre, l’absurde guerre.

Nicole Pottier

DSC09159

Crédit photos : Nicole Pottier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s